APECE (1750-1850)

Samedi 28 mai 2016

APECE : séance du 28 mai 2016

 

(Sorbonne, escalier C, 3e étage, salle Picard)

 

 

 

Assemblée générale annuelle de l'APECE à 14 h

 

 

 

L'idée républicaine chez les insurgés du Sud en Martinique, 22-26 septembre 1870 à 14 h 30

 

de Silyane Larcher

 

 

Les analyses de la situation coloniale abordent la diffusion des idées des métropoles dans les colonies essentiellement comme une imposition au service de la domination. Comme si dans un mouvement vertical et centrifuge elle était en soi efficace. Comme si surtout les acteurs colonisés n’en étaient que le réceptacle passif. En s’intéressant à l’étude du contexte social et politique de l’insurrection des 22 au 26 septembre 1870 en Martinique, on voudrait ici s’intéresser à l’interprétation populaire de l’idée républicaine telle qu’elle fut mobilisée par les paysans et cultivateurs insurgés pour contester le rapport d’exploitation avec les colons, mais aussi pour revendiquer l’égalité sociale et raciale. L’attention à la circulation et à la réception des nouvelles de la défaite française à Sedan, aux rumeurs du passage du Second empire à la Troisième République dans la métropole, mais aussi au vocabulaire politique des insurgés, fait apparaître, tel un reste échappant à la domination, une appropriation de la République, inscrite dans une historicité longue, non simplement comme régime, mais aussi comme principe d’égalisation sociale radicale, c’est-à-dire d’unité sociale.

 

 

 



07/05/2016

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres